Vous êtes propriétaire et souhaitez vendre une maison ou un appartement à Paris. Il est normal que vous souhaitiez une vente rapide et au meilleur prix. Les études considèrent qu’il faut en général deux mois pour vendre un bien en Ile-de-France. Ainsi, c’est beaucoup plus rapide que dans le reste de la France. Les appartements, notamment, sont particulièrement recherchés dans Paris intra-muros. Mais pour parvenir à ce délai, une certaine rigueur est toutefois nécessaire. Nos experts vous aident et vous détaillent les étapes-clés lors d’une vente.

Vous souhaitez prendre un rendez vous en ligne ?

Prenez rendez-vous gratuitement avec l'un de nos experts pour bénéficier d'une estimation précise de votre bien immobilier. Vous profiterez également de notre immense réseau d'acheteurs pour vendre votre bien au meilleur prix.

Prendre rendez-vous

Étude du marché et estimation réelle du bien

Vendre rapidement implique d’avoir un prix en accord avec ceux de votre quartier. Pour cela, commencez par réaliser une étude de marché. Analysez les prix de vente des logements similaires proches pour estimer le vôtre. Des éléments peuvent aussi valoriser son prix : proximité de commerces, écoles et transports en commun… Bien entendu, la proximité de Paris augmentera aussi le prix de vente ! Les prix de certains quartiers peuvent en effet évoluer rapidement.

Les critères propres à l’appartement influent aussi sur son prix de vente, outre sa superficie. Il s’agit notamment de la luminosité, la situation géographique, l’agencement, la consommation d’énergie, l’exposition, le vis-à-vis…

Cependant, essayez de rester neutre en énumérant ses particularités. Une décoration qui vous plait n’est pas forcément au goût de la plupart des acheteurs et peut dévaluer votre bien.

Vous l’aurez compris, estimer un bien nécessite des connaissances précises dans de nombreux domaines. Il s’agit toutefois d’une étape indispensable avant tout projet de vente car cela permet :

  • De fixer un prix juste
  • D’être positionné correctement sur le marché immobilier face à la concurrence
  • D’attirer plus d’acheteurs potentiels

Vous pouvez en savoir plus sur l’immobilier à Paris dans notre article Etude du marché de l’immobilier à Paris en 2020

Les documents nécessaires à la vente

Plusieurs documents sont ensuite nécessaire lors de la vente du bien. Attention, ils sont indispensables pour que la vente ait lieu.

  • La copie de l’acte de vente, remise lors de votre achat du bien
  • Le titre de propriété avec les trois derniers procès-verbaux des réunions de copropriétaires et son règlement
  • Le certificat de non hypothèque
  • Le Dossier du Diagnostic Technique (DDT)

Les diagnostics obligatoires

Le Dossier de Diagnostic Technique (DDT) regroupe plusieurs études. La réalisation de ces diagnostics immobiliers est obligatoire pour vendre votre bien, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison. Ils s’effectuent selon la date à laquelle a été délivré le permis de construire mais aussi en fonction de l’antériorité des installations.

Vous devez y intégrer :

  • Le diagnostic amiante avant vente
  • Celui des performances énergétiques, le DPE, qui doit être effectué avant la publication de l’annonce
  • Le diagnostic plomb
  • Le métrage Loi Carrez
  • Le diagnostic termites
  • L’état des risques et pollution (ERP)
  • L’état des servitudes « risques » et d’information sur les sols (ESRIS)
  • Les diagnostics électricité et gaz.

Pour s’assurer de leur validité, faites réaliser ces diagnostics par des professionnels agréés par des organismes accrédités. Pensez aussi à les réaliser simultanément : vous serez ainsi certains qu’ils soient toujours valables le jour de la signature.

 

Valoriser votre bien

Mettre en valeur votre bien immobilier permet de provoquer un coup de cœur chez les visiteurs. Pour cela, ne négligez rien ! Outre un nettoyage approfondi avant chaque visite, supprimez chacun des défauts possibles : petits trous dans le mur, ampoule sans abat-jour… Tout doit montrer être bien entretenu.

Veillez aussi à rendre le logement aussi neutre que possible en supprimant les éléments trop personnels : photos, bibelots… et privilégiez une décoration neutre avec des murs blancs. Le visiteur doit pouvoir se projeter et avoir l’impression de n’avoir que ses valises à poser. Faites des petits travaux si nécessaire, mais sans dépenser plus de 2 à 3% de la valeur du bien.

Un dernier point : les photos sont primordiales. Elles doivent être de bonne qualité et idéalement prises en plein jour, pour donner envie d’en savoir plus dès l’annonce.

Enfin, on considère souvent que c’est dans les 90 premières secondes d’une visite qu’un achat se décide !