Quelles seront les nouvelles tendances de l’après-crise dans le domaine de l’immobilier ?

Quelles seront les nouvelles tendances de l’après-crise dans le domaine de l’immobilier ?

La crise sanitaire entraine de nombreuses modifications dans les comportements. Ainsi, beaucoup de citadins sont à la recherche de plus d’espace voire d’un extérieur. Cela est d’autant plus vrai dans les grandes villes comme Paris. Beaucoup cherchent à obtenir plus d’espace voire un extérieur, quitte à déménager en proche banlieue. Plusieurs tendances sont alors prévisibles pour les prochains mois.

Des investissements sûrs

Il est souvent conseillé d’investir dans des valeurs refuges, comme l’or. Les Millenials notamment peuvent lui préférer les bitcoins et autres cryptomonnaies. Néanmoins, l’immobilier est d’autant plus sûr et est un bon moyen de sauvegarder son patrimoine : il vous suffira de revendre en cas de problème. L’investissement locatif peut aussi assurer une bonne source régulière de revenus.

Vous vendez un bien immobilier?

Réalisez une estimation de votre bien gratuite en quelques clics grâce à notre simulateur équipé d’une intelligence artificielle.

L’augmentation des divorces

Cela s’est vu tout d’abord en Chine, première touchée par la crise, mais ensuite dans d’autres pays tout autour du globe. Après plusieurs mois de confinement et de grande proximité, le nombre de divorces augmente drastiquement. Ainsi, le marché immobilier n’en est que stimulé : beaucoup cherchent à louer un nouveau logement, voire acheter après une séparation.

Le besoin d’espace, une nouvelle nécessité post-crise

Nous l’avons évoqué précédemment, le besoin d’espace se fait tout particulièrement sentir. Il s’agit de l’une des tendances principales de cette ère post-crise.

Après des mois à être enfermés dans des logements parfois petits et sans extérieur, nombreux sont ceux à vouloir vivre dans un cadre plus agréable. Cela est d’autant plus vrai avec le développement du télétravail. En effet, il a souvent été mis en place rapidement en début de confinement. Ainsi, peu de personnes ont pu se créer un bureau à domicile avec des conditions favorables au travail. Elles réalisent maintenant l’importance d’avoir un logement spacieux, dans lequel on se sent bien. Les modes de vie sont alors remis en question pour favoriser un chez-soi agréable.

De plus, la proximité du lieu de travail n’est plus une norme avec le développement du télétravail. Les entreprises ont pu constater que la productivité était augmentée pour les personnes travaillant de chez elles dans de bonnes conditions. Ce mode de travail a alors tendance à se généraliser d’autant plus au cours des derniers mois écoulés. Ce n’est plus une mesure temporaire.

Ainsi, la banlieue parisienne pourrait en être d’autant plus favorisée. Les logements y sont plus spacieux que dans l’ultra-centre et disposent plus souvent d’un extérieur.

Vous vendez un bien immobilier?

Réalisez une estimation de votre bien gratuite en quelques clics grâce à notre simulateur équipé d’une intelligence artificielle.

About The Author

Leave Comment